Jacmel, Sursum Corda.

jacmelpost (1)

« KLB » Clothing

Introduction

Bonsoir,

               Ce texte qui suit illustrera la vision de deux jeunes écrivains qui d’un commun accord, ont décidé de vous faire découvrir Jacmel. N’ayant pas le même style littéraire, elles vont essayer, à leur façon de vous emmener à Jacmel ou plutôt d’amener Jacmel à votre écran. Deux textes vous seront proposés, en français et en anglais.

Meet the writer

Hey! La trouble-fête « JudiEverywhere » est de retour. Je crois que vous êtes déjà habitués à lire mes petits articles dès fois assez troublants. Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler d’un sujet problématique. Mais plutôt d’un lieu que j’aime beaucoup.

Le paradis d’Alice.

   J’ai grandi dans cette petite ville aux couleurs magnifiques. Une ville calme où les gens se sentent fiers de leur patrimoine culturel. Une ville où il fait bon de vivre. La première ville en Haïti et de la caraïbes qui a été entièrement électrifiée en 1925.

Oui, je suis née à Jacmel et depuis mon plus jeune âge j’ai appris à être fière et à dire haut et fort que je suis une Jacmélienne. Donc si vous n’êtes jamais allés à Jacmel, laissez-moi donc vous dire deux trois mots qui vont je l’espère vous donner envie d’aller visiter notre petit coin de paradis.

Ce n’est pas pour un rien que ce poste sera publié un 1er mai. Jour de la fête patronale de Jacmel. Cette journée est important pour tous les Jacmeliens. Que ce soit une occasion pour faire la fête ou pour mettre en valeur notre culture.

Jacmel a été fondé en 1698 par la compagnie Santo Domingo. Déjà 320 ans d’histoire et d’héritage. Cela ne se raconte pas simplement en quelques lignes. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis anxieuse à l’idée d’écrire ce texte. Donc commençons par le commencement.

Histoire

Lors de la seconde moitié du XIXe siècle, Jacmel a connu une grande période de prospérité. Étant une ville portuaire, son port est vite devenu une plaque tournante pour l’exportation. Surtout l’exportation du café et d’autres huiles essentielles qui s’acheminaient la plupart du temps vers la France. Les riches commerçants décidèrent de transformer le centre-ville en centre de commerce à la suite d’un feu en 1895. Ils firent importer des nombreux éléments architecturaux d’Europe afin de construire des entrepôts pour leur commerce, mais aussi pour leur résidence. Beaucoup faisaient du commerce au rez-de-chaussée tandis qu’ils habitaient au-dessus.

 C’est donc comme cela que Jacmel héritera d’un grand patrimoine architectural. Et donc si vous pensez visiter Jacmel, n’oubliez surtout pas d’aller jeter un coup d’œil à la rue du Commerce. Cela vaut vraiment le détour. Ces anciens bâtiments aujourd’hui abritent des restaurants, hôtels, et un musée des arts.

belvedere 1

Credit : Yoloayiti. Belvédère

Les arts

Ce qui m’amène à mon autre point. Jacmel est aussi connu comme étant une ville festive et artistique. Les Jacmeliens sont très connus pour leur sens de la fête. Notre carnaval a longtemps été considéré comme étant le meilleur. Je me rappelle que dans la cours en arrière de ma maison il y avait une troupe qui se préparait à l’année longue. Fabriquant à la main leur masque fait de papier mâché. Ils travaillaient minutieusement afin de nous faire vivre un carnaval mémorable. Lors de la période carnavalesque l’effervescence est incontrôlable dans la ville. De nombreuses troupes masquées défilent. Les bandes à pied nous font danser sur des rythmes infernaux. Lorsque j’étais petite, les filles ne se déguisaient pas pour aller défiler. Maintenant c’est monnaie courant. Les produits artisanal Jacmelien sont colorés et vifs. Et cela fait aussi parti de l’économie de la ville. Moro Baruk est disons l’un des pères de la communauté artisanale Jacmelienne. Sa femme et lui avaient établi une communauté baha’ie qui a grandi au fil des années.

kanaval 2 (1)

Credit : Yoloayiti

Les coins de paradis

Il ne faut pas non plus oublier de souligner la faune de Jacmel. Cette petite ville est un paradis pour les surfer. Les vagues sont parfaites pour pratiquer ce sport. Et les plages sont très belles. On ne peut pas aller à Jacmel sans être aller passer une journée au bord de la plage. Que ce soit Raymond, Kabic. Ou pour les jeunes qui veulent s’amuser, faut pas oublier Lasaline qui est la place où les jeunes vont trainer pour s’amuser et prendre l’air à n’importe quel moment.

Il y a aussi le musée Michel Divers qui se situe sur la route de Cyvadier. Le musée a été créé en 2013. Il portait le nom de « musée du Carnaval, qui a été rebaptisé « musée de Michel Divers » en hommage à son fondateur.  Le musée présente une exposition permanante avec le thème « sur les traces de Michel Divers ».  Faut savoir qu’au début, Michel Divers affichait sa collection personnelle dans le musée. Le musée offre aussi des expositions thématiques deux fois par an. (crédit : Chrisfort )

31841825_10212106244071718_2997168491435393024_n

Credit: Chrisfort

Nous avons décidé d’entendre ce qu’avait à dire les autres sur Jacmel. Alors nous avons décidé de poser quelques questions à différentes personnes. Des Jacmeliens et des gens qui sont venus visiter la ville lors de diverses occasions. Nous les avons demandés quels seraient les lieux touristiques incontournables à visiter à Jacmel les réponses étaient similaires :

  • Kabic
  • bassin bleu 1

    Credit : Patrice D. Bassin Bleu

    Raymond les bains

  • Bassin bleu
  • Barak
  • Belvédère

Pour ceux qui aiment les défis j’ai entendu dire que Fort Roger à Cap-Rouge saura tester votre endurance.  Et d’écoulant de mon avis personnel, Je crois que Lakou NY mérite le détour. Une belle promenade en fin d’après-midi, c’est toujours formidable. Et aller jeter un coup d’œil à la rue des artisans (la rue du commerce) c’est juste à côté. J’aurais rajouté notre cathédral mais elle a été détruite lors du tremblement de terre mais ne vous inquiétez pas. Elle sera bientôt de retour. Cathédrale qui a été construit en 1709.

Par la suite, nous avons demandé à nos répondants pourquoi ils sont revenus visiter Jacmel ou qu’est-ce qui les aurait attiré à revenir? La réponse d’un d’entre eux m’a fait sourire.

« La façon qu’ont les gens de nous mettre à notre aise. Et de plus après avoir visité, j’ai pu voir de jolies choses que je n’avais jamais vues ailleurs. En bref, disons que j’adore le « vibe » de Jacmel. »

Et oui, nous sommes assez reconnus pour notre hospitalité. Notre bonne humeur et notre manière de recevoir les étrangers.

En ce qui concerne des conseils à donner à quelqu’un qui voudrait venir à Jacmel. C’est clair que le meilleur moyen de profiter de son séjour c’est de sortir, d’aller sur les sites touristiques. Ne restez pas  planter au milieu de la ville non plus. Sortez! Allez voir plus loin. Lavallée, Cap-Rouge, Les Orangers. Il y a tant à voir. Et si vous aimez ce que vous aurez vu n’oubliez pas de passer le mot.

lasaline 2

Credit : Patrice D. Lassaline


De l’autre côté du miroir

Je serai assez hypocrite si je ne rajouterais pas un mais. Vous me connaissez assez bien. Je dois montrer les deux côtés de la médaille. Je n’ai rien à cacher. Alors prêt? Parce que je vais maintenant déballer ce que j’ai sur le cœur.

Certes je suis Jacmelienne. Oh que oui je suis encore fière de le dire. Oh que certainement je voudrais voir refleurir notre ville. C’est bien pour cela que je vous fais ce rappel. Jacmel est toujours belle. Mais plus autant qu’avant. Je reviens d’un séjour d’à peu près d’un mois à Jacmel. J’étais heureuse d’être à la maison. Pas seulement parce que j’étais loin du froid Canadien (mais entre autre on va se le dire). Non mais parce que c’est la maison. Et la maison me manquait. Mais par contre, les choses ont changé. Oui, je sais les choses doivent changer. Mais ne doivent-elles pas s’en aller en s’améliorant? Il y a tellement de choses que selon moi devrait être amélioré voir changer drastiquement.

 

Commençons avec le cas des plages. Lorsque je suis allée à la plage, à Raymond j’étais surprise de voir que la plage était maintenant clôturée. Et que maintenant à l’entrée, un monsieur ou madame tout le monde te fait un beau discours te disant que pour rentrer il va falloir une participation. Mais, tu ne peux décider de donner ce que tu veux. Car le prix est déjà fixer. Mon problème était que ces « monsieur et madame » tout le monde n’avait pas d’uniforme. Comment savoir ce qui travaille vraiment pour la mairie ou pas. S’il faut maintenant officiellement payer pour aller à la plage pourquoi ne pas simplement faire des pancartes officielles, écrire le prix d’entrée et de donner des uniformes aux gens à qui on doit payer. Oh encore mieux, faire des postes où on irait payer. Et espérons qu’avec cet argent ils finiront par penser à faire des parkings.

Parlons maintenant du Carnaval. J’ai quitté Haïti depuis très longtemps. Je n’ai jamais eu la chance de revenir au pays pour le carnaval. Mais à chaque année, c’est avec plaisir que je suis le défilé carnavalesque sur mon ordinateur. D’année en année, je suis passée de l’euphorie à une lassitude flagrante. Les bandes masquées ne font plus d’effort on dirait. Plus rien ne me surprend. On dirait qu’ils ne font que recycler les idées des années précédentes. Les reines sont toujours aussi jolies, mais elles ne défilent plus. Ne lancent plus de bonbons aux enfants qui n’attendaient que ça (du moins dans mon temps). N’a-t-on plus les mêmes valeurs en ce qui concerne le carnaval? L’ordre n’est toujours pas instauré lors du défilé des bandes masquées. Les gens circulent en plein milieu gâchant le show. Le soir les char sont de plus en plus énormes et ont de la difficulté à faire le parcours. Doit-on dire que l’avenue Barranquilla est maintenant trop petit pour défiler? Bref ! Je vous laisse mijoter sur ce point.

Depuis le tremblement de terre qui a secoué le pays. 60 à 80% de la basse ville de Jacmel a été drastiquement endommagé. Encore aujourd’hui on peut voir les traces. Nos belles maisons historiques, beaucoup d’entre elles ont été gravement endommagées aussi voir même presque totalement détruite. Mais ouf! J’étais assez soulagée de voir que certaines étaient en réparation.

Il y a aussi le cas du marché en fer. C’est vrai, je ne me suis pas penchée sur ce questionnement. À savoir ce que le gouvernement allait en faire. Mais c’est un superbe lieu avait un peu de réparation et de restauration on pourrait en faire un lieu mythique. Par exemple, on pourrait déloger les artisans qui trainent sur le bord de la rue et leur confier ce lieu qui serait indiqué aux touristes afin qu’ils viennent magasiner. Cela a l’air tellement utopique mais pourtant c’est réalisable. Il suffit simplement que tout le monde s’implique. Et de surtout avoir un but commun.

Ce but, cet objectif doit être clair. Jacmel doit passer avant tout. Redorer notre toison et reprendre notre titre de belle province.

Ann Al Jakmel 

 Cette semaine une nouvelle tendance est née. Si vous êtes sur twitter vous avez surement vue passé le hashtag #AnnAlJakmel (oui, il y a plusieurs variations du hashtag). C’est une initiative d’un jeune Jacmelien qui comme moi voudrait bien voir bouger les choses vers le positif. Qui tout comme moi et tous ceux qui ont décidé d’embarquer dans le mouvement en propageant le hashtag ne veulent pas voir périr la beauté de notre ville. Donc, j’ai eu une petite discussion avec lui :

  • Voudrais-tu te présenter à nos lecteurs?

D.W : Je suis Dougé Williamson, de Pseudonyme Prestans, je suis un jeune rappeur et entrepreneur de 28 ans!

  • Pourrais-tu nous parler du mouvement « annaljakmel »?

D.W : #AnnAlJakmel est une campagne de rehaussement de l’attraction touristique de notre chère ville, initiative intégrant plusieurs autres jeunes qui croient qu’un jour, on pourra redonner à Jacmel l’affluence touristique d’autrefois… on vise à promouvoir  Jacmel et les activités qui s’y tiendront.

  • Comment t’es venu cette idée?

D.W : Il était pour moi inconcevable de constater ma ville natale en train de perdre tout son aura culturel et touristique. Notre carnaval, nos festivité champêtres n’ont presque plus de valeur! Ce qui provoque une baisse considérable de notre petite économie, ce sont les classes défavorisées qui paient le prix.

  • Que représente Jacmel pour toi?

D.W : En quelques vers, je dirais:

« Jacmel, ma terre

Mon cœur s’y perd, mon âme s’enterre!

Berceau de mon enfance,  mon doux marécage!

Même persécuté, je saurai mettre mon exil dans tes sillages!

Amour de ma vie »

  • Quels sont te lieux favoris?

D.W : Jacmel dans son ensemble me fascine, mais ses plages me rendent encore plus fou! Y en a dont vous ignorez tjrs l’existence, elles ne sont pas aussi populaires et accessibles que Raymond Les Bains! #AnnAlJakmel et je vous les montrerai…

  • Que conseillerais-tu à quelqu’un qui vient visiter Jacmel pour la première fois?

D.W : Confiez votre séjour à « Ann al Jakmel » et vous aurez le plus beau moment de toute votre vie!

  • Quel est ton plan pour l’avenir?

D.W : A part mes ambitions personnelles, je veux aider les jeunes qui s’engagent avec moi à réaliser notre rêve commun, celui de voir Jacmel bien positionné sur l’échelle mondiale dans le milieu touristique.

  • Penses-tu que #annaljakmel pourrais devenir une figure emblématique du tourisme Jacmelien?

D.W : J’y crois et j’y travaille! Heureusement, je ne suis pas seul! Je crois dans l’équipe! Un jour, ce simple hashtag sera connu comme un mouvement signifiant.

  • Quels sont tes conseils pour les jeunes Jacmeliens?

D.W : Ne soyez pas aussi stupides que ceux qui nous ont précédés, il ne vous sera agréable de bien vivre nulle part ailleurs que chez vous, Jacmel! Alors faisons de cette ville notre propre maison, arrêtez de la traiter comme si nous étions la juste pour une escale! Agissons pour le bien de notre ville.

  • Veux-tu rajouter quoi que ce soit?

D.W : D’autres jeunes qui se voient déjà parmi nous, et qui veulent contribuer à l’épanouissement de notre rêve, la porte leurs est ouverte!

d4759539-a112-4bbd-bfcc-1edc20bec7e5

Credit : D.W « Ann Al Jakmel »

Très sincèrement, lorsque j’ai lu ses réponses. Je n’ai pu m’empêcher de sourire. Franchement, je suis assez heureuse de savoir qu’il existe de jeunes hommes ambitieux, prêts à mettre la main à pâte afin de faire bouger les choses. En moins de 4 heures ce hashtag à un plus de 260 tweets qui le mentionnaient. Les gens se posent des questions et se demandaient ce qui se passait. Si vous voulez les encourager vous pouvez les suivre sur Twitter @DestinationJac1 et sur Instagram @Destination_jacmel. Vous pouvez partager avec eux vos commentaires. Ce que vous pensez qui devraient être changé. Si vous avez des projets en tête. Ou tout simplement si vous voulez partager avec eux des photos de vous explorant les quatre coins de Jacmel.

Conclusion

Finalement, j’ai cru que je ne dirais jamais ces mots. FINALEMENT, à 4h26 du matin. Je mets un point final à cet article. J’avais vraiment une peur bleue de ce texte. Je savais que j’aurais beaucoup à dire. Mais je ne savais pas vraiment comment les formuler. Comme d’habitude, après 1 mot, deux mots, l’inpiration m’est revenu et je ne pouvais plus m’arrêter. Je sais que j’aurais pu montrer que le côté positif, mais malgré le fait que j’ai mis la main sur les « bobos » de la ville, cela s’est soldé par une fin heureuse. Une fin qui s’appelle #AnnAlJakmel, et qui vous invite cordialement à venir sillonner les rues de cette ville mythique. Remplie de vie et de couleur. Inondée d’arts et d’âmes chaleureux. Une ville qui abrite tellement. Venez donc juger par vous-mêmes.

Alors à tous mes compatriotes Jacmeliens, bon 1er mai. Fêtez comme vous savez tellement le faire. Jacmel, je souhaite du plus profond de mon cœur que tu recommences à briller de tes milles feux.

N’oubliez pas d’aller lire la version anglaise :

Jacmel, Sursum Corda

This was, Jacmel through our lenses

image_6483441

Credit : JudiEverywhere. Lavallée

Publié dans: Blog

Une réflexion sur “Jacmel, Sursum Corda.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s